Tout savoir sur la e-prescription

Tout savoir sur la e-prescription

La dématérialisation de l’ordonnance va simplifier la collaboration des acteurs de la santé, et sécuriser la délivrance de soin… Découvrez la e-prescription à travers 5 questions que vous vous posez à son sujet !

Qu’est-ce que la e-prescription ?

La e-prescription, ou prescription électronique sécurisée, est une prescription nativement numérique, créée et transmise par une chaine sécurisée de transmission de documents médicaux, intégrée au logiciel des professionnels de santé.

La traçabilité et la confidentialité des données sont des exigences clés de la e-prescription, telle que définie par la Caisse d’Assurance Maladie (et les éditeurs de logiciels professionnels pour les médecins).

Ainsi, lorsqu’un médecin envoie une ordonnance par mail, après une téléconsultation par exemple, il ne s’agit pas d’une e-prescription. Une « vraie » e-prescription bénéficie d’une signature électronique qui l’authentifie, est dotée d’un numéro d’identification unique, est transmise de façon sécurisée…

Quels sont les avantages de la e-prescription ?

Ses bénéfices sont multiples pour le médecin :

Elle dématérialise et simplifie le circuit de transmission de « l’ordonnance ». Elle facilite la vie des professionnels de santé en offrant aux patients une alternative aux ordonnances papiers (par exemple un pharmacien pour la prescription de médicaments, un infirmier ou un kinésithérapeute pour la prescription de soins…).

Elle fluidifie et fiabilise les échanges entre les différents professionnels de santé, qui pourront suivre les médicaments effectivement délivrés et les soins effectués, pour améliorer la coordination des soins.

Elle réduit les risques de falsification. La technologie infalsifiable permet de réduire les risques de fraudes en garantissant l’unicité de la prescription.

Le patient, lui aussi, profitera de cette dématérialisation : il ne risquera plus de perdre ses ordonnances (surtout en cas de renouvellement) puisque ses e-prescriptions seront accessibles via son DMP, bénéficiera de la meilleure coordination des soins…

Qu’est-ce que la e-prescription change pour le médecin et le patient ?

Au quotidien, rien ne change pour le médecin ! Il lui suffit de s’équiper d’un outil de e-prescription (intégré au logiciel métier ou accessible via une interface en ligne sécurisée) pour émettre des prescriptions électroniques !

Le patient, quant à lui, garde le contrôle sur ses prescriptions. A terme, lorsque la technologie sera généralisée, il sera possible de stocker ses ordonnances sur son DMP par exemple. Elles seront ainsi centralisées et accessibles à tout moment. Mais il pourra alors décider de partager, ou non, les prescriptions d’un médecin avec les autres professionnels de santé qu’il consulte.

Pourquoi la e-prescription est-elle importante ?

La e-prescription est, en France, un élément clé de la transformation du système de santé « Ma Santé 2022», dont l’un des enjeux clés est l’usage du numérique au service de la santé.
Cette transformation numérique repose sur différents services destinés à échanger et partager les données de santé de façon plus simple, plus fluide et sécurisée :

Le Dossier Médical Partagé
Les messageries de santé sécurisées.
La e-prescription.
Les services numériques territoriaux de coordinations de parcours.

La e-prescription n’est pas une particularité française, mais bien une tendance mondiale – certains pays sont d’ailleurs bien plus avancés sur le sujet ! Dans le monde entier, la e-prescription est envisagée, en cours de déploiement ou déjà opérationnelle. D’ailleurs, le marché mondial des solutions de prescription électronique devrait passer de 1,23 milliard de dollars en 2020, à pas moins de 4,38 milliards de dollars d’ici 2026.

La e-prescription, c’est pour quand ?

La CNAM souhaite généraliser son service de « e-prescription unifiée » d’ici 2024 en médecine de ville. Cette adoption sera progressive, concernant d’abord les médicaments et dispositifs médicaux. Les autres prescriptions seront concernées ensuite.

Mais des solutions de e-prescription existent déjà– et ont montré leur pertinence pendant le confinement, avec la multiplication des téléconsultations.

Des plateformes en ligne proposent en effet aux médecins et patients d’échanger des ordonnances en toute sécurité, en associant signature électronique, cryptage des données et identification sécurisée. Ainsi, le service de facturation et télétransmission Stellair Intégral propose une fonctionnalité de prescription électronique, basée sur la technologie sécurisée de son partenaire Ordoclic. Elle permet au médecin de réaliser des prescriptions sécurisées, de réaliser des devis signés et horodatés mais aussi de recueillir en ligne consentement des patients.